Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Empire ottoman

Empire ottoman

  • Les relations entre Ibn Saoud et la Grande-Bretagne (1906-1914). La conquête du Hasa et ses conséquences (4/4) - 09/06/17

    Yves Brillet est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud, agrégé d’Anglais et docteur en études anglophones. Sa thèse, sous la direction de Jean- François Gournay (Lille 3), a porté sur L’élaboration de la politique étrangère britannique au Proche et Moyen-Orient à la fin du XIX siècle et au début du XXème.
    Il a obtenu la qualification aux fonctions de Maître de Conférence, CNU 11 section, a été membre du Jury du CAPES d’anglais (2004-2007).

  • Les relations entre Ibn Saoud et la Grande-Bretagne (1906-1914). La conquête du Hasa et ses conséquences (3/4) - 02/06/17

    Yves Brillet est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud, agrégé d’Anglais et docteur en études anglophones. Sa thèse, sous la direction de Jean- François Gournay (Lille 3), a porté sur L’élaboration de la politique étrangère britannique au Proche et Moyen-Orient à la fin du XIX siècle et au début du XXème.
    Il a obtenu la qualification aux fonctions de Maître de Conférence, CNU 11 section, a été membre du Jury du CAPES d’anglais (2004-2007).

  • Fanny Caroff, L’Ost des Sarrasins. Les Musulmans dans l’iconographie médiévale (France-Flandre XIIIe-XVe siècle) - 12/05/17

    Comment les musulmans étaient-ils représentés dans les productions artistiques du Moyen Âge occidental ? Qu’est-ce que ces représentations nous révèlent de la perception que les Occidentaux pouvaient avoir des musulmans et de l’islam à l’époque médiévale ? C’est à ces questions que Fanny Caroff, docteure en histoire, a répondu en publiant, à l’automne 2016, L’Ost des Sarrasins, aux éditions du Léopard d’or. Issu de sa thèse, qu’elle avait soutenue en 2002 sous la direction de Michel Balard et de Michel Pastoureau, cet ouvrage nous offre une histoire originale : il s’agit en effet, en s’appuyant sur un riche corpus de plus de 600 images extraites d’une centaine de manuscrits, de réaliser une étude iconographique des musulmans au Moyen Âge afin d’étudier la manière dont ils étaient représentés.

  • Cartographie de l’expansion et du démembrement de l’Empire ottoman - 30/03/17

    Cette série de cartes illustre l’expansion puis la diminution des territoires sous souveraineté ottomane au cours des siècles. Pour l’histoire de l’Empire ottoman, se référer aux articles publiés sur Les Clés du Moyen-Orient.

  • Entretien avec Fanny Caroff à l’occasion de la parution de son ouvrage, L’Ost des Sarrasins. Les Musulmans dans l’iconographie médiévale - 07/03/17

    Fanny Caroff est docteur en Histoire. Elle a soutenu sa thèse en 2002 à Paris I sur l’iconographie des croisades et du monde musulman dans les manuscrits enluminés du Moyen Age occidental.
    Spécialisée dans les recherches iconographiques, elle a notamment travaillé à la Bibliothèque Mazarine de Paris, pour l’Institut de Recherches et d’Histoire des Textes.
    Après avoir vécu et enseigné sur le continent africain pendant plusieurs années, elle travaille actuellement en France auprès de centres de documentation et poursuit ses travaux de recherche.
    Elle a publié L’Ost des Sarrasins. Les Musulmans dans l’iconographie médiévale (France - Flandre XIIIe- XVe siècle), aux Editions du Léopard d’or (novembre 2016), et a également participé au dictionnaire Les Barbares, dirigé par B. Dumézil, pour les notices "Mahomet" et "Musulman" (PUF, septembre 2016).

  • Réfugiés musulmans des Balkans dans l’Empire ottoman : les muhacirs face au nationalisme - 20/01/17

    La péninsule des Balkans (la Bosnie, le Monténégro, la Serbie, la Macédoine, l’Albanie, la Grèce, la Bulgarie, le sud de la Roumanie et l’agglomération d’Istanbul (1) actuels) est colonisée entre le XIVe et le XVIe siècle par les Ottomans, qui avant la chute de Constantinople en 1453, conquièrent les États bulgares et la Serbie. Après la conquête de Constantinople, ils s’installent en Bosnie, en Dobrogée et continuent leur avancée jusqu’au XVIe siècle. Une partie des slaves et la plupart des Albanais se convertissent à l’islam afin d’échapper à l’impôt imposé par l’empire sur les non-musulmans (le haraç turc, dit kharâj en arabe (2)). Le développement du panslavisme à la fin du XIXe siècle conduisit la Bosnie-Herzégovine en 1875, mais surtout la Bulgarie en 1876, à se révolter contre l’occupation ottomane. Réprimées dans le sang, ces insurrections conduisent à une instabilité du régime turc dont profite la Russie, qui en 1877 entre en guerre contre l’Empire ottoman. Ce conflit d’un an, suivi par plusieurs autres conflits, provoque le déplacement des populations musulmanes des Balkans vers l’Anatolie ottomane : ces réfugiés sont appelés muhacir (ou muhadjir).

  • Leyla Dakhli (dir.), Le Moyen-Orient. Fin XIXe-XXe siècle - 07/12/16

    « Ecrire une synthèse qui ne soit pas une somme, ne prétende pas à l’exhaustivité, mais permette d’apercevoir une lecture possible, multiforme et multiscalaire, de la région. » (1) Tel est le pari lancé par Leyla Dakhli dans le récent ouvrage, paru aux éditions du Seuil, qu’elle a dirigé.

  • Compte rendu de l’exposition « Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo » à l’Institut du Monde arabe, 15 novembre 2016 – 26 février 2017 - 28/11/16

    Pendant trois mois, l’Institut du Monde arabe nous invite à rencontrer les grands navigateurs de l’histoire en visitant l’exposition Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo. Les voyageurs présentés ont en commun la découverte de nouvelles terres par voie maritime et terrestre, sans distinction de leur pays d’origine (certains sont Européens, d’autres Arabes, un enfin est Chinois). Tous ont vécu au Moyen Age, mais séparés parfois par plusieurs siècles. Cette exposition montée en partenariat avec le sultanat d’Oman présente comme pièce maîtresse le grand boutre omanais traditionnel Nizwa, qui a fait le voyage depuis Douarnenez et trône désormais sur le parvis de l’Institut. Si l’exposition a débuté le 15 novembre, son inauguration s’est déroulée le jeudi 24 novembre en présence du ministre des Affaires étrangères et du développement international Jean-Marc Ayrault et de l’ambassadeur du Sultanat d’Oman en France Humaid Al Maani.

  • Mouvements migratoires et migrants au Moyen-Orient pendant la Première Guerre mondiale - 15/11/16

    L’émigration que connaît le Moyen-Orient depuis plusieurs décennies, et encore récemment amplifié avec la crise syrienne, n’est en aucun cas un phénomène inédit. Il y a un siècle, en plein conflit mondial, la région était déjà largement touchée par une crise migratoire.
    En effet, la Première Guerre mondiale est, autant qu’en Europe, un véritable traumatisme pour le Moyen-Orient : au Liban, on a longtemps considéré cet événement comme le plus tragique jamais arrivé dans la région, jusqu’à ce que la guerre civile éclate en 1975 (1). La guerre et toutes les souffrances auxquelles elle conduit (famine, épidémies…) provoquent de multiples mouvements migratoires, à l’intérieur comme vers l’extérieur de l’Empire ottoman.
    Quelles sont les modalités de ces mouvements migratoires ? Qui migre, et où ? Quel lien ces migrants et réfugiés gardent-ils avec leur mère-patrie ?

  • Vivre au Moyen-Orient pendant la Première Guerre mondiale. Partie 2 : les sociétés face à la guerre - 01/11/16

    Quand l’Empire ottoman entre en guerre en octobre 1914 aux côtés des Empires centraux face à la Triple Entente, des sociétés entières sont impactées par les contraintes et impératifs inédits imposés par le conflit. Les conditions de vie s’avèrent extrêmement difficiles : la guerre entraîne avec elle la famine et les épidémies, laissant de nombreux individus dans la plus grande misère, et creusant un peu plus le fossé des inégalités sociales. Car tandis que certains tentent de survivre, d’autres, au contraire, saisissent l’occasion du conflit pour s’enrichir et connaître une véritable ascension sociale. En fin de compte, la Première Guerre mondiale, avec son lot de souffrances et de violences, a contribué à une totale reconfiguration des sociétés au Moyen-Orient.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice