Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Comptes rendus d’ouvrages

Comptes rendus d’ouvrages

  • Jocelyne Dakhlia, Le divan des rois. Le politique et le religieux dans l’islam - 22/07/14

    Historienne et anthropologue du Maghreb, actuellement directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jocelyne Dakhlia mène une recherche au long cours autour de la place du politique dans l’Islam. Ses ouvrages abordent davantage des questions d’histoire politique que d’histoire sociale : L’empire des passions : l’arbitraire politique en Islam (Aubier, 2005), par exemple, interroge la dimension despotique du pouvoir en Islam. Il semble que l’objectif de l’historienne soit de parvenir à cerner, à décrire, à définir une véritable identité de l’Islam, de restituer leur véritable historicité aux sociétés musulmanes, dépourvue de tout préjugé. Le divan des rois est justement un ouvrage qui se confronte directement à une thématique chère à Jocelyne Dakhlia, le rapport entre le politique et le religieux. Cet ouvrage, extrêmement dense, apparaît comme l’un des piliers de son œuvre de restitution de l’histoire réelle dans sa complexité, en déconstruisant les stéréotypes et les lieux communs.

  • Une source : le Kitab al-I’tibâr d’Ousâma Ibn Munqidh - 08/09/14

    Dans le cadre de la question au programme pour l’agrégation et le Capes 2015 en histoire médiévale, qui interroge le gouvernement et les relations de pouvoir dans l’Islam entre le Xe et le XVe siècle, il semble tout à fait intéressant de se plonger dans la lecture du "Kitab al-I’tibâr" ("Livres des exemples", ou "Livres des expériences"), une autobiographie d’Ousâma Ibn Munqidh, un diplomate arabe et syrien du XIIe siècle.

  • A relire, en lien avec l’actualité : Vincent Lemire (dir.), Jérusalem. Histoire d’une ville-monde - 15/12/17

    S’affranchir des débats passionnés et idéologiques pour retracer la longue histoire de la ville « trois fois sainte » : tel est le défi relevé par l’ouvrage dirigé par Vincent Lemire aux éditions Flammarion, et paru à l’automne 2016. Et ce défi n’était pas des moindres : Jérusalem, que Julien Gracq qualifiait de « ville épileptique » en 1967, ne se situe-t-elle pas, depuis plus de deux millénaires, au croisement des religions monothéistes et de leurs traditions ? N’est-elle pas au cœur d’imaginaires et de fantasmes identitaires ? Ce lourd héritage ne rend-il pas son histoire d’autant plus difficile à écrire ? « Jérusalem ne s’appartient pas, Jérusalem n’est pas à Jérusalem, Jérusalem est une ville-monde, une ville où le monde entier se donne rendez-vous, périodiquement, pour s’affronter, se confronter, se mesurer » (1). Partant de ce constat, les auteurs de cet ouvrage ont tenté de contrer les représentations fantasmées de Jérusalem pour en proposer une relecture « à la fois contextualisée et située, diachronique et géographique » (2).

  • Myriam Benraad, L’État islamique pris aux mots - 04/12/17

    Cet ouvrage de Myriam Benraad, docteure en science politique et spécialiste de l’Irak, vise à rendre accessible et à décrypter le discours propagandiste de l’État islamique (EI). Selon l’auteure dans l’introduction de son ouvrage, l’état de la recherche sur ce sujet est maigre. On ne peut effectivement que déplorer cette pénurie manifeste de travaux consacrés aux discours djihadistes. On relèvera toutefois l’ouvrage de Asiem al-Difraoui sur l’iconographie d’al-Qaïda ou les travaux de Gilles Kepel (1), dont ce dernier et l’auteure de ce livre furent des élèves.

  • Salafisme (4) : Recension de l’ouvrage de Roel Meijer (ed.), Global Salafism : Islam’s New Religious Movement - 09/11/17

    En France, le salafisme est souvent observé à la lunette des débats politiques sur sa compatibilité avec les valeurs républicaines. La littérature anglo-saxonne offre au contraire un point de vue décentré des pays occidentaux et de leurs polémiques. L’étude de la généalogie du salafisme réalisée dans le présent ouvrage permet d’identifier les sources théologiques et géopolitiques de ce courant religieux ainsi que la diversité de ses manifestations locales eu égard à la doctrine, à la politique, à la violence et à l’identité.

  • Nabil Mouline, Sabrina Mervin (dir.), Islams politiques. Courants, doctrines et idéologies - 31/10/17

    Cet ouvrage collectif (éditions du CNRS) dirigé par deux universitaires très en vus actuellement dans le champ académique, se propose de dresser un tableau vaste mais savant des différentes formes d’islams politiques actuels. Réunissant les contributions de huit chercheurs travaillant aussi bien sur le Moyen-Orient que sur l’Asie centrale ou le Maghreb, ce livre examine les problématiques contemporaines et historiques de formation, d’évolutions et d’existence des formes d’islams politiques marquantes aujourd’hui dans le monde. Il permet ainsi de se pencher de manière précise sur les contextes nationaux et locaux dans lesquels évoluent ces islams politiques, qui sont des facteurs fondamentaux dans l’allure que prend un mouvement militant. Mais il trace aussi une ligne générale de réflexion qui permet au lecteur de se repérer dans la complexe nébuleuse islamiste contemporaine et de facilement distinguer les traits communs et les divergences caractérisant ces multiples et protéiformes mouvements islamistes.

  • Jacqueline Chabbi, Les trois piliers de l’islam. Lecture anthropologique du Coran (1/2) - 19/10/17

    Cet ouvrage de Jacqueline Chabbi, agrégée d’arabe et docteur ès lettres, professeur honoraire des universités, est le résultat d’une vie entière consacrée à la recherche sur le texte sacré de l’islam et sur les sociétés de la Péninsule arabique à l’époque de la Révélation coranique. Bien connue dans le monde universitaire pour ses travaux novateurs sur les sociétés des tribus, Jacqueline Chabbi livre une nouvelle analyse détaillée sur le corpus coranique. Usant de la méthode de l’anthropologie historique, l’historienne propose une historicisation de la parole descendue sur le prophète de l’islam, Mahomet, afin de lui redonner son sens initial. Dans un contexte de tensions internes à l’islam et de réappropriations du texte coranique à des fins terroristes et salafistes, cette relecture du Coran apporte un vent de fraicheur à quiconque souhaite comprendre les articulations de la Révélation et la manière dont le discours, compilé a posteriori par ‘Uthmān Ibn ‘Affān (m. 656), révèle les impératifs de la société à laquelle il était destiné.

  • Jérôme Fabiani, Le Guide. Théologie et politique en Iran depuis 1979 - 05/10/17

    Cet ouvrage de synthèse sur les développements politiques et religieux en Iran depuis 1979 est le fruit d’un travail de mémoire réalisé par l’officier saint-cyrien Jérôme Fabiani. Divisé en quatre grandes parties, l’auteur adopte une démarche chronologique judicieuse permettant d’exposer au lecteur les spécificités des évolutions discursives et historiques marquantes du fait politique et social iranien.

  • Mohammad-Reza Djalili et Thierry Kellner, Histoire de l’Iran contemporain - 15/09/17

    Les Éditions La Découverte ont réédité au début de l’année 2017 une Histoire de l’Iran contemporain parue en 2010. C’est le travail de Mohammad-Reza Djalili (professeur émérite de l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève) et de Thierry Kellner (maître de conférences au Département de science politique de l’université libre de Bruxelles) qui est ainsi reproposé aux lecteurs, à l’heure où la question iranienne est au cœur de l’actualité médiatique. Les deux auteurs, qui co-publiaient également en 2016 aux éditions Tallandier l’ouvrage titré L’Iran en 100 questions, proposent ici une analyse dense et très documentée de l’histoire contemporaine de l’Iran, du siècle des Qadjar à l’après-Khomeyni.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice