Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Comptes rendus d’ouvrages

Comptes rendus d’ouvrages

  • Jocelyne Dakhlia, Le divan des rois. Le politique et le religieux dans l’islam - 22/07/14

    Historienne et anthropologue du Maghreb, actuellement directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jocelyne Dakhlia mène une recherche au long cours autour de la place du politique dans l’Islam. Ses ouvrages abordent davantage des questions d’histoire politique que d’histoire sociale : L’empire des passions : l’arbitraire politique en Islam (Aubier, 2005), par exemple, interroge la dimension despotique du pouvoir en Islam. Il semble que l’objectif de l’historienne soit de parvenir à cerner, à décrire, à définir une véritable identité de l’Islam, de restituer leur véritable historicité aux sociétés musulmanes, dépourvue de tout préjugé. Le divan des rois est justement un ouvrage qui se confronte directement à une thématique chère à Jocelyne Dakhlia, le rapport entre le politique et le religieux. Cet ouvrage, extrêmement dense, apparaît comme l’un des piliers de son œuvre de restitution de l’histoire réelle dans sa complexité, en déconstruisant les stéréotypes et les lieux communs.

  • Une source : le Kitab al-I’tibâr d’Ousâma Ibn Munqidh - 08/09/14

    Dans le cadre de la question au programme pour l’agrégation et le Capes 2015 en histoire médiévale, qui interroge le gouvernement et les relations de pouvoir dans l’Islam entre le Xe et le XVe siècle, il semble tout à fait intéressant de se plonger dans la lecture du "Kitab al-I’tibâr" ("Livres des exemples", ou "Livres des expériences"), une autobiographie d’Ousâma Ibn Munqidh, un diplomate arabe et syrien du XIIe siècle.

  • Stéphane Lacroix, Les islamistes saoudiens, une insurrection manquée - 28/12/17

    S’il est des travaux universitaires qui décryptent avec finesse et clarté des mouvements sociaux obscurs pour l’observateur occidental, le présent ouvrage en est le parfait archétype. « Point aveugle » des études orientales (p. 3), la mouvance islamiste saoudienne constitue en effet une terra incognita que se propose d’explorer Stéphane Lacroix après un travail de terrain de plus de quatre ans (2003-2007).

  • Daryl Champion, The Paradoxical Kingdom : Saudi Arabia and the Momentum of Reform - 05/01/18

    L’ouvrage de Daryl Champion décrit les mécanismes de légitimation du royaume saoudien et identifie leurs effets religieux, politiques et économiques sur la structuration du pouvoir et la régulation de la société. Contrairement aux analyses centrées sur la contestation politique, l’auteur avance que le principal potentiel de déstabilisation du pays est d’ordre économique.

  • Francesco Cavatorta & Fabio Merone (ed.), Salafism after the Arab Awakening. Contending with People’s Power (1/2) - 20/12/17

    Dernier travail académique en date sur le salafisme, cet ouvrage collectif a pour objectif d’expliciter et d’expliquer les évolutions de ce courant religieux suite aux Révolutions arabes. Traditionnellement suspicieux envers le politique voire carrément apolitique, le salafisme s’est depuis 2011 largement mobilisé au sein d’associations, d’ONG voire de partis. Ce phénomène de politisation, dont l’ampleur est inédite, interroge sur la capacité du salafisme à intégrer le champ politique institutionnel et sur sa compatibilité avec la démocratie.

  • Relire un ouvrage fondamental : Intérêts et impérialisme français dans l’Empire ottoman (1895-1914), la thèse de Jacques Thobie - 18/12/17

    Jacques Thobie, spécialiste des relations internationales et plus particulièrement du Moyen-Orient, est né 1929, il a été élève à l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé d’histoire après avoir abandonné la philosophie. Il enseigne d’abord au lycée, puis entame une thèse de troisième siècle sous la direction de Pierre Renouvin, Phares ottomans et emprunts turcs. Un type de règlement financier international dans le cadre des traités. 1904-1961. Sa thèse d’Etat, Intérêts et impérialisme français dans l’Empire ottoman (1895-1914) a été publiée en 1977 aux Publications de la Sorbonne. Après la soutenance de celle-ci en 1973, Jacques Thobie est élu maître de conférences à l’Université Rennes II, où il enseigna 15 ans comme professeur sans chaire avant d’être élu professeur d’histoire des relations économiques internationales contemporaines à l’Université Paris VIII, de laquelle il est aujourd’hui professeur émérite. Il a été en outre détaché comme directeur de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul en 1991 avant d’enseigner aussi à Galatasaray en 1996. Enfin, Jacques Thobie a également participé avec Duroselle à la fondation de la revue Relations Internationales en 1974.

  • A relire, en lien avec l’actualité : Vincent Lemire (dir.), Jérusalem. Histoire d’une ville-monde - 15/12/17

    S’affranchir des débats passionnés et idéologiques pour retracer la longue histoire de la ville « trois fois sainte » : tel est le défi relevé par l’ouvrage dirigé par Vincent Lemire aux éditions Flammarion, et paru à l’automne 2016. Et ce défi n’était pas des moindres : Jérusalem, que Julien Gracq qualifiait de « ville épileptique » en 1967, ne se situe-t-elle pas, depuis plus de deux millénaires, au croisement des religions monothéistes et de leurs traditions ? N’est-elle pas au cœur d’imaginaires et de fantasmes identitaires ? Ce lourd héritage ne rend-il pas son histoire d’autant plus difficile à écrire ? « Jérusalem ne s’appartient pas, Jérusalem n’est pas à Jérusalem, Jérusalem est une ville-monde, une ville où le monde entier se donne rendez-vous, périodiquement, pour s’affronter, se confronter, se mesurer » (1). Partant de ce constat, les auteurs de cet ouvrage ont tenté de contrer les représentations fantasmées de Jérusalem pour en proposer une relecture « à la fois contextualisée et située, diachronique et géographique » (2).

  • Myriam Benraad, L’État islamique pris aux mots - 04/12/17

    Cet ouvrage de Myriam Benraad, docteure en science politique et spécialiste de l’Irak, vise à rendre accessible et à décrypter le discours propagandiste de l’État islamique (EI). Selon l’auteure dans l’introduction de son ouvrage, l’état de la recherche sur ce sujet est maigre. On ne peut effectivement que déplorer cette pénurie manifeste de travaux consacrés aux discours djihadistes. On relèvera toutefois l’ouvrage de Asiem al-Difraoui sur l’iconographie d’al-Qaïda ou les travaux de Gilles Kepel (1), dont ce dernier et l’auteure de ce livre furent des élèves.

  • Salafisme (4) : Recension de l’ouvrage de Roel Meijer (ed.), Global Salafism : Islam’s New Religious Movement - 09/11/17

    En France, le salafisme est souvent observé à la lunette des débats politiques sur sa compatibilité avec les valeurs républicaines. La littérature anglo-saxonne offre au contraire un point de vue décentré des pays occidentaux et de leurs polémiques. L’étude de la généalogie du salafisme réalisée dans le présent ouvrage permet d’identifier les sources théologiques et géopolitiques de ce courant religieux ainsi que la diversité de ses manifestations locales eu égard à la doctrine, à la politique, à la violence et à l’identité.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice